LE PiANO-COUTEAUX

Le Piano-couteaux est un concerto pour une lanceuse de couteaux.

Un piano-à-pédale, tournant sur lui-même, est actionné par la pianiste.
Cet objet hybride se situe quelque part entre un instrument et un véhicule.

C’est une sorte de sculpture mobile atemporelle et musicale.

Noir et blanc.jpeg
Photo Isabelle Meister
Construction du Piano et lanceuse de couteaux:
Nathalie Kuik
Pianiste-cible:
Géraldine Schenkel

Photos: Isabelle Meister

18
18

press to zoom
17
17

press to zoom
03
03

press to zoom
18
18

press to zoom
1/18

Il y a des cibles sur les cordes, sur la table d’harmonie et sur le dossier du siège de la pianiste.
Les cibles sont sonores, amplifiées par des micros contacts.

Les lancers de couteaux donnent donc un rythme, une pulsation.
Des cymbales vibrent sous des coups de fouet.

Certaines cibles sont sur charnières et les couteaux, en se plantant, peuvent déclencher des interrupteurs: ils actionnent de vieux klaxons de voiture ou allument des phares.
Couteaux et fouet s’inscrivent ainsi réellement dans la musique.

Les rôles s’inversent: la lanceuse de couteau devient percussionniste et la pianiste devient une cible.